Histoire des sciences : la matiere

Démocrite  (Philosophe grec ( vers 460-vers 370 avant J.-C.).)

Démocrite par Brugghen

Démocrite par Brugghen

Pour Démocrite, la matière est composée de vide et d’atomes, particules matérielles, pleines,  indivisibles, éternelles et invariables. « Rien ne naît de rien », écrit Démocrite, et tout s’enchaîne nécessairement ; les corps naissent des combinaisons d’atomes et disparaissent par la séparation des atomes. (source : Larousse)

« La liaison fortuite des atomes est l’origine de tout ce qui est.  »

Lien avec Histoire des Arts : ici

 

 

Aristote (Philosophe grec ( 384- 322 avant J.-C.).)

Pour Aristote, la matière est composée de 4 éléments : le feu, l’eau, la terre et l’air :

les 4 éléments

les 4 éléments

C’est sa conception qui va durer pendant presque 2000 ans, jusqu’à la naissance de la chimie moderne.

 

 

 

 

 

Lavoisier (Chimiste français (26 août 1743 – 8 mai 1794))

LavoisierVoir la page sur Lavoisier. Il est considéré comme le père de la chimie moderne. Il a réfuté les théories d’Aristote, notamment en démontrant scientifiquement la composition de l’air et celle de l’eau ainsi que la conservation de la matière (Rien ne se créée…)

« Rien ne se crée, ni dans les opérations de l’art, ni dans celles de la Nature, et l’on peut poser en principe que, dans toute opération, il y a égale quantité de matière avant et après l’opération. C’est sur ce principe qu’est fondé l’art de faire des expériences en chimie. »

 

John Dalton ( Scientifique anglais 6 septembre 1766 –   27 juillet 1844)

John_Dalton_by_Charles_TurnerJohn Dalton proposa sa théorie atomique en 1803. Selon lui, la matière est constituée de particules, les atomes, indivisibles et indestructibles. En utilisant les découvertes de Lavoisier, il précise que les atomes ne peuvent être créés ni détruits et qu’une réaction chimique est un réarrangement d’atomes.

Il déclare que tous les atomes d’un éléments sont identiques en propriétés et en masse et propose même un calcul de la masse des différents atomes. Cependant, à cause de son matériel insuffisamment précis, il se trompe dans le calcul des masses atomiques.

Ce modèle fut rapidement accepté et les scientifiques déclarèrent alors que la matière était composée de particules fondamentales : les atomes. On revenait à Démocrite.

le modèle d'atome de Dalton

le modèle d’atome de Dalton

Remarque : John Dalton fut aussi celui qui décrivit le daltonisme, maladie dont il était atteint.

Joseph John Thompson (Physicien anglais 18 décembre 1856 – 30 août 1940)

JJ_ThomsonCe ne fut qu’en 1897 que le physicien anglais J.J. Thomson eut les moyens expérimentaux suffisants pour sonder la matière. Il constata alors que les atomes émettaient parfois de petites particules de charges électriques négatives (des électrons). L’atome étant globalement électriquement neutre, on dut admettre qu’il contenait aussi à l’intérieur une charge électrique positive. Cela donna naissance au fameux « plum pudding »

Modele du pudding atomique : des électrons (négatifs) dans une pâte (positive)

Modele du pudding atomique : des électrons (négatifs) dans une pâte (positive)

Ernest Rutherford (Physicien anglais, 30 août 1871   – 19 octobre 1937 )

432px-Sir_Ernest_RutherfordEn 1911, Le physicien Rutherford, élève de Thompson, découvrit que l’atome était formé d’une grande région diffuse peuplée de petits électrons et d’une petite partie centrale et concentrée de charge électrique positive (le noyau).

Rutherford est considéré comme le père de la physique nucléaire pour sa découverte des rayonnements alpha, bêta et du lien entre radioactivité et désintégration des éléments chimique (découverte qui lui valut le prix Nobel de Chimie en 1908)

Niels_BohrAprès les travaux de Rutherford qui introduisit le concept de nuage électronique, le Danois Niels Bohr (1885-1962) inventa en 1913 un modèle « planétaire ».
Comme chez Rutherford, le noyau fut situé géométriquement au centre, alors que les électrons gravitaient à la périphérie (les électrons jouaient le rôle des planètes gravitant autour du noyau qui correspondait au soleil).

ModeleAtomiqueRutherfordBohr

Plus tard, on découvrit les protons, les neutrons, les quarks, les gluons et les bosons…. Mais c’est une autre histoire…..

Pour en savoir plus : C’est pas sorcier « Au coeur de la matière »

Un petit historique de l’histoire de l’atome :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *