L’effort physique et ses effets

AVANT : pour préparer les 2 séances

Ne me remerciez pas, mais je vous ai tous inscrit pour participer à L’Istery Bask 2016….

Vous devez commencer votre entrainement dès maintenant. Que proposez- vous comme programme ?

Ce qu’il est bon de réviser avant de commencer cette partie : 

PENDANT : Les ressources nécessaires aux séances

Sans titre.001 - copie

 Apport en dioxygène et VO2 max

L’activité : S01 effort et limites

Aide à la résolution du problème : S01 effort et limites – aides

Sans titre.001

 L’apport en nutriments et la lutte contre l’obésité

A voir avant la séance :

Le questionnaire :

Pendant la séance 2 :

Le plan de travail  (en binôme) :

  • Terminer la réponse à Marie pour l’aider à préparer son entrainement à l’Istery Bask en incorporant les informations nouvelles sur l’apport en nutriments
  • Rédiger le texte d’argumentation sur l’intérêt de l’exercice physique pour lutter contre l’obésité.
  •  (si les deux points précédents sont terminés) : calculer son indice sur le test Ruffier-Dickson

L’activité : S01 bis effort et limites et S03 obésité

Le test de Ruffier- Dickson

Calcul automatique des résultats du Test :ruffier-dickson-2

bilan

La correction de la réponse à Marie : S01 effort et limites correction

La correction du texte sur l’activité physique et l’obésité : Obésité cours

Manuel p. 193 à 199

Les muscles, pour se contracter, produisent de l’énergie mécanique grâce à la respiration cellulaire. La respiration cellulaire est un ensemble de réaction chimique dont les réactifs sont le dioxygène (O2) et le glucose.

Lors d’un exercice physique, les muscles fonctionnent davantage et nécessitent plus d’énergie. L’organisme s’adapte en consommant davantage de nutriments (glucides et lipides) et davantage de dioxygène. Plus l’exercice est intense, plus la consommation de glucose et de dioxygène augmente.

Cependant, la consommation de dioxygène de l’organisme n’est pas illimitée.Elle atteint une valeur seuil, maximale, nommée VO2 max (en L d’O2/min). Ce VO2 max est propre à chaque individu, dépend du sexe, de l’âge mais aussi de l’entrainement. En effet, un entrainement physique régulier permet d’augmenter le V02 max.

L’exercice physique, en augmentant les dépenses énergétiques (glucides, lipides) permet de lutter contre l’obésité (excès de lipides dans l’organisme)

Lexique

Respiration cellulaire Ensemble de réactions chimiques se déroulant dans la cellule (ici, la cellule musculaire) qui permet la production d’énergie à partir du dioxygène et du glucose
Energie mécanique Energie permettant un mouvement (ici la contraction du muscle)
Puissance Energie utilisée par unité de temps. Mesurée en Watt. On s’en sert pour mesurer la difficulté d’un exercice physique : plus la puissance de l’exercice est grande, plus les muscles doivent libérer d’énergie pour accomplir cet exercice.
VO2 Volume de dioxygène consommé par l’organisme par minute
VO2max Volume de dioxygène (en L/min) maximum que l’organisme est capable de consommer. Lorsque le VO2max est atteint, l’organisme arrive à l’épuisement, faute d’apport de dioxygène suffisant pour les muscles. Le VO2 max varie suivant les individus. Il varie suivant le sexe, l’âge et l’entrainement.
Obésité Maladie caractérisée par un excès de masse graisseuse de l’organisme. L’activité physique et une alimentation équilibrée permet de la réduire.

entrainer 

Un recueil d’exercices avec les corrections.

Manuel p. 201 à 204

POUR ALLER PLUS LOIN

Marcher, c’est apprendre : l’exercice physique favoriserait l’apprentissage et la créativité

Manger bouger ! : le site manger – bouger et ses conseils.

Sans titre.001

Capture d’écran 2016-01-14 à 19.38.16

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *