Les relations entre elements de l’environnement

1° Les relations entre vivant et non vivant : Qu’y-a-t-il dans le sol ?

Voilà ce que nous avons proposés (nos hypothèses) :

  • de la terre
  • des cailloux
  • des racines
  • du sable
  • de l’eau
  • des vers de terre
  • des fourmis
  • de l’air
  • des roches

Pour vérifier si nous avions raison, nous sommes allés au Parc Rivière prélever des échantillons de sol. Nous avons ramené ces échantillons en classe pour les examiner :

IMG_1539IMG_1536IMG_1559

En observant les échantillons à la loupe binoculaire, on se rend compte qu’il est difficile d’observer des animaux car ils ont tendance à bouger et se cacher.

On cherche un moyen de récupérer les animaux du sol. On émet l’hypothèse suivante : les animaux se cachent de la lumière de la lampe de la loupe.

L’appareil de Berlèze est un appareil qui permet de récupérer les animaux du sol (la faune du sol) en utilisant cette hypothèse. On construit donc des appareils de Berlèze :

IMG_1537IMG_1535IMG_1558 berlese

Pour reconnaitre tous les animaux recueillis, il nous faut utiliser une clé de détermination

vue

 

Voici la clé de détermination que nous avons utilisé en classe : clasfsol

En voici deux autres sur le web : une ici , celle utilisée en classe et celle utilisée en salle multimédia : svt44

Nous avons repéré de nombreux animaux différents : insectes (fourmis), acariens, arachnides, myriapodes, crustacés (cloportes), annélides (lombric)….

Bilan 

Le sol est un mélange de composés minéraux (roche, cailloux, eau…) et de composés issus des êtres vivants : végétaux, champignons, animaux (microfaune du sol) et bactéries

2° D’autres relations entre éléments de l’environnement

Observation : Dans la cour de récréation, au Parc Rivière, nous ne trouvons pas les gendarmes (pyrrhocores) et les cloportes aux mêmes endroits.

Question : comment expliquer cette répartition différentes?

Recherche : Pour répondre à cette question, nous avons étudié un certains nombres de documents (merci à JP Gallerand pour son site SVT44) : photos, expériences virtuelles…

Conclusion : Les pyrrhocores et les cloportes ne se trouvent pas au même endroit car ils recherchent des conditions de milieu différentes.

Bilan

Les facteurs physico-chimiques du milieu de vie (luminosité, température, humidité….) influencent la répartition des êtres vivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *